PAROISSE NOTRE DAME DE FATIMA

NIORO DU SAHEL

B.P. 8

Tél. : + 223 21 54 07 34

         + 223 75 68 43 74

 

 

RAPPORT ANNUEL DE LA REUNION AVEC LES MALADES SOUFFRANTS DE L’EPILEPSIE

 

Comme à l’accoutumé au début de chaque année, nous réunissons tous les malades souffrants de l’épilepsie et qui sont bénéficiaires de don des médicaments que nous recevons de AMAP. Comparativement à l’année passée, au début de cette année 2021 nous n’avons pas vu beaucoup de nouveaux cas qui sollicitent l’inscription. Le nombre est resté plus ou moins stable (nous avions 76 personnes ; hommes et femmes ; jeunes et vieux et après la réunion nous avons constaté un décès et il y a eu un nouveau cas)

Signalons ici en passant que la réunion de ce jour a vu la participation et l’intervention du Docteur CISSE, qui représentait le Docteur Safouna DIAKITE, médecin chef du Centre de Santé de Référence de Nioro du Sahael (CSREF). Son intervention nous a beaucoup aidé les malades à comprendre cette maladie et surtout comment prendre en charge le malade en cas de crise.

Alors aujourd’hui que pouvons-nous dire de l’évolution de nos malades ?

Aspects positifs 

En ce lundi 01 mars 2021 dans la salle paroissiale nous avions eu une rencontre annuelle avec les malades pour les écouter et voir comment ils évoluent. Mais aussi c’était l’occasion de répondre à trois questions fondamentales à savoir :

·        Quelles sont les difficultés que les malades rencontrent pour se procurer les médicaments ?

·        Quel est l’impact de ce médicament sur leur corps ?

·        Quelle est l’importance de faire le contrôle semestriel ?

Tout d’abord disons que nous sommes satisfaits du fait que les malades prennent conscience que la réception gratuite de ce médicament est une grande chance pour eux. Beaucoup sont fidèles et réguliers au rendez-vous mensuel pour récupérer les médicaments. Plus de 90% de malades viennent retirer leurs médicaments à la date exacte du rendez-vous et suivent très bien les conseils que le docteur leur donne ce qui justifie la stabilité de l’état des ces malades.

Lors de la réunion nous donnons la parole aux malades ainsi que leurs accompagnants pour dire comment ils se sentent en prenant régulièrement le médicament et cette année encore tous les témoignages que nous avons reçus étaient très bons. Ceux qui sont réguliers disent qu’ils constatent un très grand changement car les malades ne piquent plus des crises chroniques mais beaucoup sont même conscients du moment où la crise va arriver et prennent des dispositions nécessaires pour que le malade ne se blesse pas. D’autres affirment avoir repris les petites activités dans leurs villages car leur santé est devenue stable. D’autres encore se sont vus réinsérer dans leur communauté qui les avait presque rejeté à causse de cette maladie. La jeune femme qui était retournée chez son mari l’année passé nous a confirmé que depuis qu’elle a commencé à respecter son rendez-vous elle a vu un très grand changement. Bref, il y a un impact positif quand il y a un bon suivi dans la prise de ces médicaments.

Pour ce qui est de difficultés d’approvisionnement, certains malades disaient que vue la distance et l’état des routes reliant leurs villages à la ville de Nioro, pendant la saison pluvieuse c’est souvent difficile de se rendre à Nioro pour prendre leurs médicament. Sur ce, ils avaient proposé depuis l’an passé si nous pouvions leur donner les médicaments pour deux ou trois mois de suite.

Avec l’aide du Docteur qui était présent, nous avons décidé de ne pas répondre positivement à cette demande car le lieu et la manière de conserver les médicaments posent problème. Aussi le fait de donner rendez-vous chaque mois nous permet de garder un contact permanent avec les malades et cela facilite le suivi.

A cela, s’est ajouté le contrôle à l’hôpital chaque 6 mois. Ceci est un problème très complexe ici car les gens pensent que c’est à la mission de payer leurs frais de consultation et autres examens. Nous continuons la sensibilisation mais aussi si nous trouvons d’autres bienfaiteurs qui peuvent nous aider dans ce sens, je suis sûr et certain que cela faire du bien à ces malades dont la plupart sont les gens abandonnés à leur triste sort.

Stock de médicament

Pour le moment nous restons avec 7 boites et demie de Carbamazepines 200mg, nous ne risquons pas d’être en rupture de stock pour l’instant.

Pour ce qui est des médicaments, nous voulons ici encore insister pour demander de ne plus envoyer les médicaments via les agences de transfert comme ce fut la fois passée. Il a fallu payer 200 000 FCFA (Deux cent mille francs CFA, soit 304 Euros) pour pouvoir récupérer à la douane. Quand les médicaments viennent par la poste c’est moins couteux pour nous et nous les récupérons directement ici à Nioro sans faire le voyage sur Bamako qui est situé à plus de 485 km de Nioro.

Adresse postale de Nioro :

Paroisse Notre Dame de Fatima

B.P. : 8 Nioro

Rép. du Mali

 

LISTE DES MALADES D‘EPILEPSIE 2021

 

N

Names

Age

Lieu d’origine

Médicament

Posologie

01

Mantia Sisoko

25

Yéréré

Tegretol 200mg

2 (60)

02

Gundo Sylla

 

,,

1 (30)

03

Ouleya Sissoko

 

,,

1 (30)

04

Niagèla Damba

 

,,

1 (30)

05

Alu Kamara

 

Medina

1 (30)

06

Mamadou Terera

39

Yérére

1 (30)

07

Maïmouna Beti

 

Gadieba

1 (30)

08

Mulayi Siby

22

Djaka-Nioro

1 (30)

09

Kadiatou Diallo

30

Nomadina

1 (30)

10

Mariam Traoré

36

Nioro

1 (30)

11

Assiata Tiam

12

Nioro Djaka

1 (30)

12

Alhasan Sy

41

Nioro-Djaka

2 (60)

13

Malobali Diakité

40

Nioro Suraka

1 (30)

14

Fadjo Traoré

30

1 (30)

15

Bintou Kamara

31

Nioro

3 (90)

16

Lasana Konaté

23

Diema

1 (30)

17

Umu Kouloubali

 

Diema

½(15)

18

Jibril Jara

17

NionKayimé

1 (30)

19

Amara Dibasi

26

Yeréré

1 (30)

20

Yaaté Jawara

20

Yeréré

Décédé

1 (30)

21

Moussa Tunkara

9

Yeréré

1 (30)

22

Ba Diallo Diko

19

D. Nioro

½(15)

23

Mariam Diallo

20

Kabala-Nioro

2 (60)

24

Aïsata Sy

23

Nioro

1 (30)

25

Marie Diakité

21

Kita

Tegretol 200mg

1 (30)

26

Adama Njayi

18

Farandala

1 (30)

27

Abdraman Sall

12

Farandala

1 (30)

28

Tokore Sissoko

7

Nioro

1 (30)

29

Maïmouna Bah

24

Gajaba

2(60)

30

Ulemata Sissoko

30

Nioro

1 (30)

31

Aïse Tunkara

22

Yerere

1 (30)

32

Bintou Niagaté

10

Yéréré

1 (30)

33

Fatoumata Sy

43

Farandala

1 (30)

34

Amadou Garnes

9

Biron

1 (30)

35

Brahima Sissoko

10

Diema

½ (15)

36

Kangé Keita

27

Nioro

2(60)

37

Fatoumata Sy

 

Birou

1 (30)

38

Haruna Sall

 

Farandala

1 (30)

39

Guindo Sy

40

Madina

1 (30)

40

Aliu Tiam

10

Niomadina

½ (15)

41

Samba Diallo

20

Kayimé

1 (30)

43

Samura Diallo

 

Yéréré

2 (60)

44

Tunko Traoré

26

Nioro-magk

1 (30)

45

Simbala Niagaté

18

Yéréré

1 (30)

46

Alhasan Sy

41

Nioro

1 (30)

47

Fatoumata Ba

13

Nioro Diawe

½(15)

48

Flamata Tirera

23

Yéréré

½(15)

49

Mamadou Touré

30

Nioro-Diawk

1 (15)

50

Karonka Diawara

 

1 (15)

51

Boyé Dicko

23

Malicounda

1(15)

52

Fofana Kantara

27

Nioro

½ (15)

53

Aminata Ndiai

26

Gouri-Korchi

1(30)

54

DaoudaDiakite BAH

17

Hamadia

1(30)

55

Joseph Keita

34

Manantari

1(30)

56

Kadija Damba

31

Yéréré

 

1(30)

57

Amara Tirera

28

Yéréré

2 (60)

58

Abdramani Sow

29

Farandala

1(30)

59

Koujé Dembélé

11

Yéréré

1 (30)

60

Adama Aïse Wané

24

Farandala

1 (30)

61

Gundo Tirera

20

Theminkoro

2 (60)

62

Alassane Badja

16

Bema

1 (30)

63

Aïcha Badjaga

25

Fadou

1 (30)

64

Fatoumata Camara

14

Diagibé

1 (30)

65

OuassaTraoré

 

Simby

1 (30)

66

Bakery Niagaté

11

Yéréré

1(15)

67

Mamadou Diawara

26

Fadou

1 (30)

68

Sitan Yatabary

19

Yéréré

1(30)

69

Lassana Badiaga

20

Fadou

2 (60)

70

Aïsata Sy

23

Nioro

 

1 (30)

71

Yaté Diawara

 

Yerere

 

1 (30)

72

Bakary Samboura

18

Yerere

 

1 (30)

73

Aboubacar Kamissoko

23

Bema

 

1 (30)

74

Nicolas Traoré

 

Nioro

 

1 (30)

75

David Keita

24

Bamako

 

1 (30)

76

Thomas Diakite

 

 

 

1(30)

77

Baba Haïdara

35

Kana Diema

 

1(30)

 

Conclusion

En guise de conclusion, disons que l’aide de ces médicaments que nous recevons de votre part est d’une valeur inestimable. Au nom de toute l’équipe paroissiale et pastorale de la Paroisse Notre Dame de Fatima/Nioro du Sahel et au nom de tous les bénéficiaires, nous vous disons un très grand merci.

Que Dieu bénisse tout votre travail.

 

Fait à Nioro, le 01 mars 2020

 

 

Père Emmanuel IMANI M.M

Curé de la Paroisse Catholique

                                                                              Nioro du Sahel

 

Assisté par :                                                                          

Docteur Charles SIDIBE 

Docteur Safouna DIAKITE représenté par Docteur Abdoulay CISSE

 

Back to Appeals menu